"L'ÉCRITURE C'EST LE COEUR QUI
ÉCLATE EN SILENCE"

CHRISTIAN BOBIN


3 juill. 2021

SO HAM




Laissons le temps à l’Amour de nous trouver

Vivons nos jours simplement

Entrons dans Son courant-jet complètement

Accueillons cette tornade tourmentée

Afin qu’elle fouette notre cœur par ces quatre vents

Laissons-la-nous ballotté, purifié, renouvelé,

Pour qu’enfin se brise le voile qui nous sépare 

du doux parfum que nous partons tous en nous..

 

N’ayons pas peur de l’amour extrême

De celui fait de prières et de sacrifices

De gestes quotidiens, de spontanéités

De tout ce qui nous dépoussière l’Âme

De tout ce qui nous allège le cœur…

Nous avons tout à apprendre de cet Amour

Il n’attend qu’une porte entrebâillée

un rideau entrouvert

pour se découvrir

Pour accepter l’inacceptable

Réparer l’irréparable

Aimer l’inaimable

Jusqu'à l’épuisement complet

De ce que nous ne sommes pas

Jusqu’au commencement

de qui nous sommes vraiment …

SO HAM

14 juin 2021

IMMOBILE


IMMOBILE

Imagine ton centre d’Amour complètement immobile

Telle une montagne figée dans le temps depuis des millénaires …

Vois-le calme et lumineux comme un matin levant

Vois-le souple et détendue dans sa posture

Vois-le respirer en accord avec le rythme de la Vie

Vois-le avec un visage serein, impénétrable.

tout en étant aussi transparent qu’un cristal

Vois-le libérer, déployant sans cesse

son immensité et son éternité en nous !

Ne sommes-nous pas né de l’Absolu Amour ?

Ne sommes-nous pas déjà le Tout unique,

jaillissant en d’innombrables formes et couleurs ?

Vois-le …

Sois-le témoin des transformations de ce monde

Sois-le à travers tes sens ouverts à Sa présence immuable

À cet instant 




28 avr. 2021

LE SILENCE



Le silence a des oreilles, des yeux, une bouche !
Il entend, voit, goûte à tout
Il a une vie palpitante d’onomatopée.
de brouhaha, d’écho, de commérage..
les bavardages l’amusent, il en redemande !
Et lorsque le calme s’impose soudain,
Le silence se trouble à peine..
Écoutant le ressac de nos mers intérieures,
Il se fait patient et,
tel un chat devant un trou de souris,
Il attend …
Peut-on blâmer le silence d’aimer le bruit ?
D’être ami avec la mélodieuse sérénade
Autant qu’avec la discrète brise d’été …
Ne t’en fais pas
Il connaît sa nature
Il sait que rien n’est permanent
autant le tumulte des peurs
que les doux chants de l’oiseau..
Ne le cherche pas
ni en dehors
ni en dedans
le silence est partout
Laisse-le simplement
Te conduire en Lui



20 mars 2021

LE PRINTEMPS DU COEUR


Notre cœur est un jardin fertile.

Sa terre y est meuble et riche

et sa table est toujours mise et abondante…

Notre Cœur est un moteur.

Un centre qui alimente la bonté,

la compassion, la joie,

qui nourrit le sacré en nous

qui nous donne l’élan, l’énergie et la compréhension  

d’aimer sans raison et sans cause

Notre cœur est né de la Semence

La plus pure et la plus noble

Semence gavée de tendresse et de lumière

dont les bourgeons honoreront toujours,

le plus humblement qui soit, cette destinée :

Accueillir le plus précieux des printemps

celui d’un jardin serein et reposant

Enluminé de la joie d’être la Vie en mouvement

D’être le témoin privilégié d’une immortelle renaissance

D’une incontestable Vérité

D’un absolu Amour..

Sachons que le seul vrai Cœur

Est celui qui nous dénude de tout orgueil

Qui sape toute vanité et paresse…

Oui,

notre cœur a ces raisons d’aimer

Accordons-lui toute confiance..

Il connaît le chemin de notre unique printemps

un printemps à l’image de notre originalité

un printemps bourgeonnant sous le soleil

un printemps qui nous invite à nous unir,

sans regarder ni derrière ni devant,

Mais Au Cœur même du Grand Amoureux …

 

Bon printemps à tous les Cœurs 

24 févr. 2021

COMPLÉTUDE


 


Nos empreintes de pas

s’effaceront derrière nous et,

au fil du temps,

les souvenirs deviendront brumes,

comme s’étioleront les plus grandes fortunes..

Celui qui essaiera de retenir les nuages

se libérera, un jour, de cet esclavage et,

sur les bords des mers,

les châteaux de sable fragiles

continueront sans cesse

de s’effondrer à chaque marée…

Oui,

les relents des jours se suivent

en mille parfums différents et,

malgré tout

le rire d’un enfant

Jamais ne nous sera indifférent

et la sagesse de l’Ancien

Jamais ne disparaitra

dans un illusoire néant …

oui, en ce monde

tout va de l’avant,

en courant, au trot ou au galop,

explorant les astres ou les déserts

et, malgré ce qui nous semble morne routine,

le Cœur de notre Être  

demeure établi à jamais

dans cette Vie immuable,  

dans cette Conscience pure et inaltérable.

Qu’ajouter de plus à ce qui est déjà complet ?

Restons là et embrassons la Vie telle qu’elle est…